Not a wordless Wednesday

Bon aujourd’hui, je vais aller contre ma tradition du Wordless Wednesday et vous écrire un petit article.

J’ai été silencieuse ces derniers jours parce que ma vie a été un peu chamboulée. Je ne rentrerai pas dans les détails mais la semaine dernière, mon papa a été hospitalisé et ça m’a fichu un sacré coup au moral. C’est mon roc, je suis très proche de lui et c’est le seul parent qui me reste ( ma mère est encore en vie mais je n’ai plus aucune relation avec elle, un jour, quand j’en aurais la force, j’vous raconterai) donc ca a été très dur moralement.
Du coup, je reste très inquiète et je me pose pas mal de questions.

Ca me fait gamberger sur la vie, la mort, cette envie de vivre ma vie à fond la caisse et ces barrières qu’on se met parfois parce que c’est pas corporate, c’est pas politiquement correct, ça ne rentre pas dans les bonnes cases et j’en passe.

Depuis que je suis maman, j’ai fait des tas de choses que je pensais impossibles (pour moi en tous cas) :
– Je me mise à cuisiner : ouais, ouais sans déc, j’ai fait les petits pots Babachon, donne moi une médaille !
– Quand quelque chose ne me plaît pas, quand j’ai l’impression que je me fais arnaquer, je le dis. Avant ma fille, j’étais le genre de nana qui disait merci quand elle se faisait enfler.
– Je me suis fait tatouer. 4 fois. Je rêve d’en faire au moins 3 autres. Dixit la nana qui chialait 2 jours avant son rendez-vous de prise de sang.
– Je suis moins égoïste. Enfin, je crois. Je passe après elle, après tout le monde en fait.

Et toi, c’est quoi ces choses que tu as faites qui te semblaient impossibles ?

image

Mon mea culpa

Ce soir, j’ai envie de faire mon Mea Culpa à toutes ces mamans que j’ai pu blesser.

Ce soir, j’ai envie de dire « Désolée » pour mon insolence et ma désinvolture quand il était question d’avoir des enfants.

image

«  D’tes façons, faire un gosse, c’est égoïste ! « 
Oui mais non, en fait…Parce que finalement, une fois que tu es parent, tu es tout sauf égoïste. Tu donnes tout, absolument tout et tu connais une notion de sacrifice que tu n’avais jamais connu avant.
Ex : ton bain du dimanche soir qui devient la pataugeoire du dimanche soir. Bye-Bye mon précieux !

 » D’tes façons, les gosses ça sert à rien ! « 
Bin en fait si…Et même si je reviens à ma notion d’égoïsme d’au-dessus, bin un enfant, ça te redonne le sourire, ça te donne envie de te surpasser, de te sublimer. Tu peux avoir passé la pire des journées et bam, le soir tu rentres, un sourire, un câlin de ton bébé et tu peux mourir tranquille. Enfin, pas tout de suite quand même hein ?

 » Haaan mais les gosses, c’est super relou ! T’en as deux déjà ? Ma pauvreeeuh !  »
Bon, on ne va pas se le cacher, les crises de larmes parce que le bout de pain est gobé ou que la chanson est finie, ouais, ça me dépasse et ouais, c’est super relou mais bon…Le premier sourire, les premiers gazouillis, le premier Mam-Man, tu meurs sur place. Alors oui, c’est relou les gosses mais les bons moments compensent les mauvais. Promis.

Y a que les cons qui ne changent pas d’avis hein ?

En tous cas, Mesdames, Mea Culpa. Je vous kiffe les mamans !

Marathon Beverly Hills

Oh my God, oh my God, Oh maïïï Godeuh !

Billet d’une grande utilité en ce dimanche ensoleillé : j’ai envie de te parler de Beverly Hills !
Tu vas me dire :  » Ouais et ?  » Et bin, je viens de tomber sur un marathon Beverly Hills sur AB1 et je scotche comme une débile.

Vois-tu, je connais les persos hein, comme tout le monde mais les histoires, les épisodes pas tellement. J’avais une mère chelou qui m’interdisait de regarder Beverly Hills, Hélène et les Garçons et autres (j’y reviendrai plus longuement) alors là, j’te l’avoue, c’est régression totale !
Les fringues, les dialogues ringards, le jeu de jambes de David Silver, les histoires d’amouuuuur, le pied quoi ! 😀

Et toi, c’était quoi ta série préférée quand tu étais jeune ?
image

Les phrases à la con qu’on te sort quand tu es enceinte…

La sage-femme de mon gynéco :
 » Ah vous avez déjà pris 13 kgs ? Et bin dis donc, va falloir se calmer hein ? Là, ce que vous prenez, c’est tout pour vous et pis, je vous dis pas pour les perdre ! »
Bon, elle avait pas tout à fait tord cette connasse mais bon !

Une copine bien attentionnée :
« Ah, tu fais de l’hypertension ? Ah bah la copine de ma mère en faisait aussi quand elle était enceinte et bin elle a fait une hémorragie pendant l’accouchement et sa gamine est retardée mentale ! »
Je venais d’être arrêtée à 5 mois de grossesse pour hypertension artérielle gravidique.

La guichetière de la Poste :
 » Ah vous accouchez à l’hôpital de Colmar ? Et bin, bon courage ma pauvre ! Ma fille a accouché là-bas, il y a 15 jours, pas d’anesthésiste de disponible, pas de péri et elle a été déchirée sur 12 cms ! Elle en bave, j’vous dis pas ce qu’elle en bave ! Un vrai cauchemar ! « 
J’étais à un mois de ma DPA.

 » Ca va, vous tenez le coup ? «  Quand tu te trimballes dans le village en mode canard qui a forniqué avec une baleine.

 » Bon courage hein, parce qu’après, c’est plus la même ! « , suivi en général d’un bon rire de beauf. Celle-là, on me l’a sortie je ne sais combien de fois. J’avais envie de me pendre à chaque fois. Et de buter celui ou celle qui venait de me le dire ! Ouais, je sais, je vais en chier, je ne vais plus dormir, ma vie est finie, tuez mwaaaaaaah ! Jim-Carrey-Be-Strong-Dumb-and-Dumber

Bon je suppose que toi aussi t’en as bouffé des phrases à la con quand tu attendais ton petit trésor : tu partages ? 🙂