Not a wordless Wednesday

Bon aujourd’hui, je vais aller contre ma tradition du Wordless Wednesday et vous écrire un petit article.

J’ai été silencieuse ces derniers jours parce que ma vie a été un peu chamboulée. Je ne rentrerai pas dans les détails mais la semaine dernière, mon papa a été hospitalisé et ça m’a fichu un sacré coup au moral. C’est mon roc, je suis très proche de lui et c’est le seul parent qui me reste ( ma mère est encore en vie mais je n’ai plus aucune relation avec elle, un jour, quand j’en aurais la force, j’vous raconterai) donc ca a été très dur moralement.
Du coup, je reste très inquiète et je me pose pas mal de questions.

Ca me fait gamberger sur la vie, la mort, cette envie de vivre ma vie à fond la caisse et ces barrières qu’on se met parfois parce que c’est pas corporate, c’est pas politiquement correct, ça ne rentre pas dans les bonnes cases et j’en passe.

Depuis que je suis maman, j’ai fait des tas de choses que je pensais impossibles (pour moi en tous cas) :
– Je me mise à cuisiner : ouais, ouais sans déc, j’ai fait les petits pots Babachon, donne moi une médaille !
– Quand quelque chose ne me plaît pas, quand j’ai l’impression que je me fais arnaquer, je le dis. Avant ma fille, j’étais le genre de nana qui disait merci quand elle se faisait enfler.
– Je me suis fait tatouer. 4 fois. Je rêve d’en faire au moins 3 autres. Dixit la nana qui chialait 2 jours avant son rendez-vous de prise de sang.
– Je suis moins égoïste. Enfin, je crois. Je passe après elle, après tout le monde en fait.

Et toi, c’est quoi ces choses que tu as faites qui te semblaient impossibles ?

image

Publicités

6 réflexions sur “Not a wordless Wednesday

  1. Je te souhaite plein de courage ma belle et j’espère que ton papa va aller mieux
    Élever 2 enfants me paraissaient insurmontable (et me le parait encore certains jours) mais j’y arrive et je fais au mieux malgré les aléas de la vie
    Te fais de grosses bises !

    J'aime

  2. Moi avant bébé j’avais deux tatouages. Et maintenant j’en veux deux autres : 3 étoiles sur la nuque, et un B à l’intérieur du poignet. J’attends de ne plus l’allaiter.
    Sinon comme toi je suis moins égoïste : il passe clairement avant moi. Même le shopping, maintenant, c’est pour lui.
    Et depuis qu’il est là puree qu’est ce que je pleure (de bonheur). Je suis hyper émotive je crois que les hormones de grossesse n’ont pas toutes été évacuées!
    Sinon j’espère que ce n’est pas trop grave pour ton papa et qu’il se remettra vite. J’imagine comme ça doit être dur de le voir hospitalisé :-(.
    Gros gros bisous

    J'aime

  3. Oh oui un bébé ça nous chamboule et ça nous change a tout jamais, nos priorités,les horaires,notre façon de vivre plus rien n’est jamais pareille mais surtout on découvre le bonheur le vrai. ..pour ton papa j’espère aussi que tout s’arrangera vite pour sa santé . bisous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s