Au secours, Maman battue !

Bon, alors aujourd’hui, je vais aborder un thème plus pour les lectrices qui sont déjà mamans mais si vous avez des conseils, je suis preneuse.

Bon, je présente toujours Babachon comme l’enfant la plus merveilleuse de la terre mais voilà, je tombe le masque : je suis une maman battue.

anigif_enhanced-buzz-3879-1374514712-28Ma charmante progéniture avait déjà eu un passage vers 13 mois où elle avait la main très leste mais c’était passé.

Aujourd’hui, à presque 16 mois, elle a découvert qu’elle peut griffer et pincer…Tu vois où je veux en venir ?

Je me fais griffer et pincer dès que je refuse quelque chose, que je la regarde de trop près, que j’envahis son espace et qu’en gros, disons le franchement, je l’emm*rde.

Alors je répète, rabâche le NON, je lui fais les gros yeux (après quoi, elle essaie systématiquement de m’arracher les paupières) et elle, elle se marre telle une fouinasse maléfique…(Tu le sens le découragement là ou bien ?)

Bref, du coup, je m’adresse à toi chère lectrice (cher lecteur ?) : as-tu eu ce type d’expérience ? Est-ce qu’un jour ça s’arrête ? (Dis moi oui, je t’en supplie !) Comment tu as géré ?

Happy Monday !

Publicités

29 réflexions sur “Au secours, Maman battue !

  1. Arthur a tenté une fois il a s’est pris une tapounette sur la main et au coin depuis RAS !
    Et si il s’avise de recommencer il se prend une soufflante et dans sa chambre! Non mais oh !
    On lui dit droit dans les yeux que c’est pas bien pas gentil, on l’envoie dans sa chambre et à la fin de la punition on remet une couche de sermon. Ca marche sur le mien ! La clé c’est de ne JAMAIS céder. C’est toi le chef ! Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

      • Il avait tout juste un an il est jamais trop tôt pour leur apprendre la punition. Et puis tu la laisse pas longtemps 1m30 /2 min pas plus. Au départ faudra la reconduire plusieurs fois au coin pour qu’elle comprenne qu’elle a fait une bêtise. Toute la réussite de la punition dépend de toi et de ta ténacité ça va être fatiguant éprouvant mais elle comprendra qu’elle n’est pas la chef et que c’est Maman qui commande. Bisous

        Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis pas encore passé par cette étape où ils tentent de lever la main…enfin il le fait un peu mais parce qu’il est encore petit et ne contrôle pas ses gestes mais déjà la on laisse pas passer, même quand il tirait les cheveux plus petit on laissait pas passer non plus.On lui dit un non ferme avec les gros yeux. Et il comprend déjà ça se voit.Je pense que tu peux tenter de la prendre fermement et la mettre au coin et si elle s’énerve à se calmer dans sa chambre (là je te dis les conseils que j’ai vu dans super nanny hein lol). Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  3. mouahahaha, figures-toi pas plus tard que vendredi soir, la paups m’a arraché un lambeau de peau dans le cou, et hier un morceau de lèvre… et se marrant comme une baleine bien sur !
    Je compatis, et au pire: « oeil pr oeil… » !
    Je déconne !
    J’ai lu que les bébés jusque 2 ou 3 ans ne contrôlent pas leurs gestes, dû à l’immaturité du cerveau, la tape sur la main ou le coin ne sert à rien. Après bien sur qu’il faut leur dire que ce n’est pas bien et rabâcher, mais aussi prendre son mal en patience…
    ps: tu peux monter une asso avec un n° vert etc ? j’adhère de suite ! LOL

    Aimé par 1 personne

  4. Ne laisse rien passer. Ne surtout pas en rigoler car des fois il faut dire que certaines situation pretent a rire… Soi ferme. Demande lui d arreter avec le 1 fois, 2 fois et à 3 tu agis fermement. Tu l as met au coin et tu l ignores. Sauf si elle veut sortir tu la remets. Et tu vas la rechercher 10 a 15 min apres en lui expliquant ce qu il s est passer et ce que tu attends d elle. On a fait ca pr manon car elle jetait ce qu elle trouvait des qu elle etait frustrée…c est dur mais ca paie ! Courage !

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis passée par là.. il y a quelques années mais je m’en souviens très bien!
    Alors surtout surtout comme certains parents pourraient le croire, ne pas lui faire mal en retour (genre fessée, la pincer aussi, la griffer pour lui montrer que ca fait mal) sinon tu n’auras plus aucune crédibilité quand tu lui diras de ne pas le faire!
    Moi je lui disais avec toutes mes tripes : NON CHLOELIE (surtout éviter les petits surnoms tout doux a ce moment là), TU N’AS PAS LE DROIT DE FAIRE MAL, NI A MAMAN NI AUX AUTRES, C EST INTERDIT, JE NE SUIS PAS D ACCORD. (le meme discours que je tiens 1000 fois par jour au boulot!) je la prevenais que si elle recommencait elle serai punie et si c’etait le cas, elle allait s’asseoir 1 minute voire 2 mais pas plus par terre loin de moi (ce qui avait le don de bien la vexer!) suite a la punition je lui reexpliquais pour la Xeme fois qu’elle n’avait pas le droit d’avoir ces gestes là.
    On avait choisit ensemble une peluche qu’elle avait le droit de mordre, griffer, taper quand elle n’était pas d’accord, et je lui rappelais l’existence de ce doudou torture a chaque fois qu’elle avait ses pulsions de mini terreur! Et ça a tres bien fonctionné au bout de quelques jours tout était rentré dans l’orde 😉 Bon courage ma belle. Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton expérience Ophé !
      Alors je te rassure, je ne la tape pas, mords pas ou quoi que ce soit en retour même si quand elle me fait mal, j’aurais juste envie de faire la même chose ! lol
      Je lui explique mais pour le moment, elle me rigole au nez de toutes ces forces.
      J’aime beaucoup l’idée de la peluche torture, je vais y penser ! 🙂
      Un grand merci d’être passée pour me raconter ton vécu !

      J'aime

  6. Chère maman Noob, bon visiblement elle essaye de te dire un truc. 😉 Mais de façon absolument inacceptable. Alors je sais par expérience qu’il est difficile de ne pas être débordé ou exaspéré par ce genre de comportement, mais comme tu le sais déjà c’est toi l’adulte, c’est toi son modèle, donc c’est ta réaction qui va l’aider à progresser. As tu essayé de répondre par un non ferme (comme tu le fais déjà) mais sans faire les gros yeux, sans émotion, sans jugement. Puis de lui expliquer calmement que quand elle te pince / tape / etc, elle te fait mal. Que tu n’acceptes pas qu’on te fasse mal, de même que tu ne te permets pas de lui faire mal à elle. Que taper n’est jamais une solution (pas plus que ça n’est une bonne blague, hein !). Que si elle ne peut vraiment pas se retenir, parce qu’elle est encore petite et que personne n’est parfait et que c’est dur de s’exprimer à cet âge-là, eh bien elle peut taper / pincer etc un coussin que vous allez choisir ensemble. Et précise bien la règle : on doit apprendre à ne pas taper même si on en est en colère ou énervé, toi aussi tu l’as appris un jour. C’est normal de ne pas être d’accord, on a souvent des raisons de ne pas être content, mais elle doit trouver une autre façon de l’exprimer et ça tombe bien, vu que tu es là pour l’aider ! Ne t’en fais pas, tu devras peut-être lui expliquer plusieurs fois (elle risque d’oublier, dans l’élan), mais si elle voit que tu ne mets pas d’émotion dans ta réaction et que tu lui expliques cette règle calmement et fermement parce que tu es dans ton bon droit, elle comprendra forcément. Haut les cœurs ! ❤

    Aimé par 1 personne

    • Un grand merci ! Ton commentaire m’a fait beaucoup de bien !
      Je t’avoue que je n’ai pas encore essayé sans faire les gros yeux parce que je pensais « qu’exagérer » ma réaction lui ferait prendre conscience plus facilement que ce n’était pas bien. Je vais tester ce que tu me conseilles 🙂
      Je vais continuer à rabâcher et on va aller choisir une peluche ou un coussin torture ensemble 😉
      Merci tout plein !

      Aimé par 1 personne

      • Je t’en prie 😉 Je me rappelle à quel point on est désarmé quand on affronte les lubies du premier chéri – après c’est plus facile, on a conscience que ce sont des étapes relativement courtes dans son apprentissage ! Je te conseille tout de même le coussin, moins chargé d’affect qu’un doudou, quoiqu’il arrive ta puce ne risque pas de culpabiliser 😀

        Aimé par 1 personne

  7. Je n’ai jamais trop vécu ce type de situation avec le mien (-> donc je n’ai jamais pu mettre en application ce que j’avais lu sur le sujet -> donc j’ai oublié ce que j’avais lu sur le sujet…), mais je trouve les conseils de l’Ebouriffée très justes.

    Je crois que ce qui marche bien, ce n’est pas forcément de la réprimander et de lui imposer d’arrêter, mais plutôt le fait de lui dire ce que TOI tu ressens quand elle te tape, pour provoquer l’empathie (mais je ne sais pas si à 16 mois l’empathie fonctionne déjà ?) : du genre que quand elle te tape TU AS MAL (comme déjà dit plus haut) et que tu N’AS PAS ENVIE d’avoir mal.

    J’ai bien aimé l’idée de dédier un objet type coussin au pincement. Dans le même esprit il y a la boîte à colère : une boîte (qui se ferme) que vous décorez toutes les deux. Quand elle est en colère, tu lui dis qu’elle peut crier dedans et vite vite vous refermez le couvercle pour « bloquer » la colère. Bon après, sur le papier l’idée est merveilleuse, mais avec Sam ça n’a jamais fonctionné. Il n’a jamais voulu crier dans la boîte à colère… :/

    Par contre j’ai lu plus haut dans les commentaires quelqu’un qui préconisait une mise au coin de 10-15 minutes, ça me paraît énorme ! Oo J’ai toujours lu que le coin, c’est 1 minute par nombre d’années de l’enfant : 1 an = 1 minute, 2 ans = 2 minutes, etc.

    Bon courage en tout cas ! J’espère que tu nous diras si tu as réussi à trouver une solution efficace pour ton Babachon !

    Aimé par 1 personne

    • Merci ma belle ! Je pense vraiment essayer une peluche torture pour qu’elle se « défoule » dessus plutôt que sur moi.
      Pour le moment, je t’avoue que j’étais plus dans une optique de la faire arrêter mais je pense que je m’y prends mal puisqu’elle continue et se marre à gorge déployée. :-/
      Merci pour ton avis, je reviendrai vous donner des nouvelles ! 🙂

      J'aime

  8. les précédents commentaires sont plein de bon sens. Moi même j’applique le coin depuis longtemps à ma fille agée de 2ans et demi.
    ca marche très bien et ça suffit en général. il lui arrive d’être un peu brute avec les copains, là c’est une tape sur les fesses ou les cuisses puis le coin. on explique bien sur pourquoi on réagit comme ça . Ca fonctionne bien.
    Tu te demandais si le coin elle n’est pas trop jeune. Ma fille y est allée pour la première fois avant son premier anniversaire.

    Aimé par 1 personne

  9. AHAHHA façon très drôle de décrire exactement le côté psychopathe de nos enfants. Nous, elle pinçait, c’est passé très facilement. Elle a du nous mordre trois ou quatre fois, je ne me plains pas, mes neveux étaient des mordeurs fous et là, à 26 mois, c’est les baffes.
    Son délire c’était aussi de me tirer les cheveux.
    Alors, j’ai fait le truc déconseillé: je lui ai fait pareil, en lui expliquant que ça fait mal et que c’est pour ça qu’il ne faut pas le faire. Oui, car après avoir expliqué, avec les bons mots et pas seulement un « fait pas ça », après le coin, ça ne marchait pas.
    Et les baffes, c’est une tape sur la main et le coin. En fait, c’est pas pour faire mal je pense, mais pour voir jusque où elle peut aller. La tienne n’a que 16 mois, bon courage car c’est « testage » 36 fois par jour à 26 mois 😀

    Aimé par 1 personne

  10. Ah et pour répondre aux autres commentaires, le coin, elle doit y rester 30 secondes, c’est juste symbolique, une bêtise = isolée. A la crèche, ils les mettent dans un coin sur une chaise.
    Chez moi ça marche. Elle a du aller pour la première fois au coin vers 18 mois. Le but d’est de l’isoler pour montrer ton mécontentement.
    Et quand elle fait mal, je lui dit que je ne suis pas contente et triste et si elle vient pour un calin, je lui dit non, que j’ai encore mal.
    Sinon, on a trouvé les « guilis » pour faire diversion, on joue à la barbichette mais avec des « guilis », ça marche.

    Aimé par 1 personne

  11. la mienne aussi y va seule.
    Lorsqu’elle fait une colère, qu’elle s’énerve, je lui dit « va te calmer au coin »
    elle traverse la pièce et va s’isoler. Quand je ne l’entend plus, je vais la voir, je lui dit « c’est fini » et hop elle retourne jouer.
    A l’école, ils ont une « chaise à réfléchir ». Le concept est le même sans l’aspect punition.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s