Le mode de garde

Aujourd’hui, j’ai envie de parler du mode de garde de Babachon : la crèche !

Cet article n’est en aucun cas un article pour dénigrer les assistantes maternelles qui font un travail génial mais un article pour donner mon avis sur le mode de garde que nous avons choisi.
Je le rappelle : chacun fait ce qui lui correspond le mieux ! 🙂

Je suis contente d’avoir mis Babachon en crèche pour plusieurs choses : tout d’abord, le fait qu’il y ait une équipe de plusieurs personnes à s’occuper de mon bébé. Tu vois, en étant parfaitement honnête, quand Babachon était petite, elle faisait beaucoup de coliques et ses pleurs me faisait péter les plombs, j’étais donc contente que Papa Noob puisse prendre le relais. Pareil pour les dames de la crèche : quand elles n’en peuvent plus, j’imagine qu’elles peuvent passer le relais à une collègue qui a encore de la patience.

Babachon est donc habituée à voir plein de gens différents, que d’autres gens que Papa et Maman s’occupent d’elle et surtout, elle est au contact d’autres enfants.
Quand elle était bébé, les grands s’occupaient d’elle (c’est une crèche où tous les âges sont mélangés) et aujourd’hui, c’est elle qui s’occupe des bébés (quand elle ne leur fourre pas les doigts dans les yeux, hein, bien sûr). J’aime bien ce côté petite famille, je connais les prénoms de tous les enfants, on se reconnaît avec les parents toussa toussa, genre société secrète tu vois.

La crèche où est Babachon nous font ce qu’ils appellent un cahier de liaison : ce cahier est juste une mine d’or pour nous parents. Tous les 3 mois, elles nous donne le cahier de Babachon, illustré avec des photos de ce qu’elle fait à la crèche, rempli de photos de Rose et ses copains. Autant te dire qu’on meurt de cutitude à chaque fois. Les parents doivent aussi jouer le jeu et mettre des photos de l’enfant à la maison et je t’avoue qu’on s’y prête avec plaisir.

Il y a quelques petits inconvénients quand même (bin oui hein, ça ne peut pas être parfait) : on a du mal à savoir ce que fait Babachon de ses journées. En gros le soir, quand Papa Noob la récupère, on lui dit ce qu’elle a mangé, si elle a dormi mais voilà. C’est la seule chose que je reproche en fait. Quand Babachon était bébé, ça me rendait malheureuse parce que je l’imaginais toute la journée dans un parc à regarder le plafond : je sais très bien que ce n’est pas vrai mais en tant que jeune maman, c’est un peu stressant.
Je sais qu’aujourd’hui, même si on a pas de détails sur les activités, Babachon joue, dessine et fait sa petite vie donc le problème est moins gênant maintenant qu’elle a grandit.

Voilà, si c’était à refaire, je choisirais de nouveau la crèche, c’est ce qui nous convient le mieux.
Et Babachon tu vas me dire ? Et bin elle, quand nous arrivons sur le parking, elle applaudit et pousse des cris de fouinette alors je pense qu’on a fait le bon choix.

Et toi ? C’est quoi ton mode de garde ?
kids2

Publicités

Je n’ai plus envie…

Ca fait maintenant quelques semaines que je suis en arrêt à la maison à cause d’une vilaine entorse.

J’ai passé un scanner et rien de grave donc je pense que mon médecin va me faire reprendre le boulot quand je vais le voir cet après-midi.

Le truc, c’est que je n’ai plus envie. Je me suis habituée à ne plus courir, à prendre le temps, à vivre, tout simplement.

Je n’ai plus envie de reprendre le rythme effréné des réveils difficiles (les miens, je mets 10 ans à me lever les matins), le droppage à la crèche, les journées de dingues au boulot, les trajets en bagnole toussa toussa. Je n’ai plus envie.

Pour être vraiment honnête, ça fait plusieurs mois que je n’ai plus envie de faire le boulot que je fais mais voilà,il faut vivre, un seul salaire ne suffirait jamais le temps que je me retourne ou que je retrouve du boulot.

J’ai plein de cordes à mon arc (c’est le moment où je me jette des fleurs) et j’ai l’impression de rien exploiter de mes compétences mais je ne sais pas par où commencer. Je ne sais même pas ce que je veux vraiment faire.

Ces derniers temps, j’ai envie de bosser de chez moi : faire des travaux de traduction, de secrétariat, des trucs « pépères » quoi.

La minute d’après, j’ai des envies de grande carrière, d’un bon salaire mais voilà, je n’ai pas les diplômes qui vont bien : juste une volonté de fer et des capacités d’apprentissage.

J’aurais aussi envie de me reconvertir complètement : je voudrais devenir éducatrice spécialisée, prof d’anglais mais j’ai l’impression que tout ça, c’est trop tard.

Donc tu vois, finalement, j’ai plein d’envies mais tout est très brouillon.

Une chose est sûre, je n’ai plus envie de cette vie.

Et toi, tu as déjà sauté le pas de changer de carrière ? Raconte moi !

 

Le petit Babachon illustré

Aujourd’hui, j’ai envie de te faire part du vocabulaire de Babachon qui a 20 mois et qui nous fait mourir de rire avec ces petits mots du quotidien.

Alors voilà en avant-première pour toi lecteur, le petit Babachon illustré !

Hawu : Salut
Potote : Compote
Caquotte : Craquotte
Codile : Crocodile (si j’entends encore une fois cette chanson, je me pends !)
Bapétit : Bon appétit
Patute : Pas dans la bouche (quand je lui donne de la pâte à modeler ou des stylos)
Accor : Encore
Peupu : Je n’en veux plus
Achiette : Assiette
Croa : Froid
Erci : Merci (celui-là, elle l’utilise systématiquement maintenant, c’est trop chou)

Et vous ? Quels sont les petits mots que vos enfants ne maîtrisent pas encore mais qui sont trop mignons ? Faites moi fondre !

Ce site me conduira à ma perte !

Quel site ? Et bin le site de Disney Store bien sûr !

En bonne Disney addict, j’adore ce site et je le consulte régulièrement même si je n’y fais que peu d’achats par manque de moyens !

En revanche, il y a en ce moment quelques bonnes offres qui vous permettraient peut-être de faire un peu de shopping de Noël ? Il y des remises sur certains jouets, 2 articles achetés, le 3ème offert etc.

Je vous laisse jeter un œil dans la section des Offres Magiques, et j’espère que vous trouverez votre bonheur !

Je précise que je n’ai pas d’actions chez Disney, ce billet est juste pour partager le bon plan avec vous et vos petits bouts ! 🙂

Vous le sentez le vent de Noël qui arrive là ? Hein ?!
ds_logo_stacked

La liste de Noël

Bon, il ne faut pas leurrer, Noël arrive à grands pas et l’entourage commence à nous demander ce que Babachon voudrait que le Père Noël lui apporte.

Sincèrement, elle n’a pas encore 2 ans et je sèche déjà…Des jouets, elle en a plus que de raison et si je suis vraiment honnête, c’est presqu’écoeurant de voir tout ce qu’elle a, qui traîne, dont elle ne se sert jamais. J’ai d’ailleurs fait un tri pour donner certains jouets à des associations.

J’ai pas envie de passer pour la mère acariâtre mais quand on me demande ce qu’elle veut, ou ce que nous parents on veut pour elle, j’ai juste envie de dire aux gens qu’elle a déjà tout et qu’une petite fringue, une paire de chaussons ou de chaussures nous servirait bien plus.

Malgré tout, je sais que pour les enfants, les jouets sont important mais perso, je sèche sur les idées…

Et vous ? Vos petits bouts demandent quoi au Père Noël ? Que faites- vous de tous les jouets dont votre enfant ne se sert jamais ?

200_s

THE question

Vois-tu, Babachon grandissant, THE question nous est posée de plus en plus souvent :

 » Alors, à quand le deuxième ? « 

Bin figure-toi qu’on ne sait pas et que pour le moment, je n’en ai pas envie. C’est sûr, si j’écoutais Papa Noob, on se mettrait au boulot de suite et Babachon aurait une petite soeur ou un petit frère.

De mon côté, je suis plus rationnelle je pense et il y a pas mal de choses qui me font dire non pour le moment.

Financièrement, assumer deux fois des frais de crèche serait juste intenable pour nous, même si nous avons la chance de recevoir certaines aides. A nos deux salaires, ce serait vraiment juste.

Aujourd’hui, tout se passe très bien avec Babachon, elle est certes très colérique mais c’est un bébé facile, qui mange bien, dort bien, se développe bien et poissards comme on est, je ne peux pas mentir, j’ai peur que notre deuxième enfant soit tout le contraire.

Papa Noob lui part du principe, que tant qu’on est dans les couches, autant y rester et tout faire d’un coup. Il n’a pas forcément tort et avoir des enfants rapprochés, plein de gens le font et s’en sortent très bien.

De mon côté, j’ai envie d’attendre un peu que Babachon grandisse, qu’on profite juste tous les 3, qu’on soit des parents disponibles pour elle et surtout, qu’elle puisse être en âge de comprendre qu’un bébé va arriver et qu’elle puisse même s’investir un peu qui sait ? Je me dis aussi, et je sais, c’est pas cool de réagir comme ça que si on attend qu’elle aille à l’école, ce serait déjà un peu moins de frais pour nous.

Du coup, on réfléchit beaucoup à la réponse à cette question mais comme pour tout, il y a du pour et du contre.

Et toi, si tu as deux enfants, qu’est-ce qui t’as décidé ? Quand as-tu eu le déclic ?
Je m’adresse aussi aux mamans qui n’ont qu’un enfant par choix  pourquoi ne pas en avoir voulu un deuxième ? Ce n’est en aucun cas pour juger hein ? Juste pour savoir ! 🙂

 

Fierté et tristesse mélangées

Voilà les biquous, ce ne sera pas un billet très joyeux mais ça me fait du bien d’en parler.

J’ai déjà évoqué avec vous l’alcoolisme de ma mère et le fait qu’on ne se voit plus.

Elle est récemment rentrée en cure à une centaine de kilomètres de chez moi et mercredi, j’ai reçu une carte de sa part.

Je l’avais revu à l’enterrement de ma grand-mère, ça m’a fait un énorme choc mais j’avais pris sur moi pour la soutenir. On a un peu discuté mais au bout de 9 mois sans se voir, on avait rien à se dire.

Mercredi, j’ai donc reçu cette carte, dans une enveloppe remplie de fautes d’orthographe, dont le code postal n’était même pas renseigné et qui est arrivée par miracle chez nous.
Une carte où elle nous dit que c’est dur, qu’elle pense à nous et qu’elle attends de pouvoir commencer des activités pour se changer les idées.

D’un côté, j’ai le cœur en miettes de recevoir ce genre de courrier de sa part parce qu’on devrait avoir une relation « normale » et de l’autre, même si je lui en veux énormément, je suis fière d’elle. Fière qu’elle essaie.

Elle ne se sortira peut-être jamais de cette addiction mais elle essaie.C’est la deuxième fois qu’elle rentre en cure, peut-être que cette fois-ci sera la bonne ?

Je l’espère en tous cas.