Fierté et tristesse mélangées

Voilà les biquous, ce ne sera pas un billet très joyeux mais ça me fait du bien d’en parler.

J’ai déjà évoqué avec vous l’alcoolisme de ma mère et le fait qu’on ne se voit plus.

Elle est récemment rentrée en cure à une centaine de kilomètres de chez moi et mercredi, j’ai reçu une carte de sa part.

Je l’avais revu à l’enterrement de ma grand-mère, ça m’a fait un énorme choc mais j’avais pris sur moi pour la soutenir. On a un peu discuté mais au bout de 9 mois sans se voir, on avait rien à se dire.

Mercredi, j’ai donc reçu cette carte, dans une enveloppe remplie de fautes d’orthographe, dont le code postal n’était même pas renseigné et qui est arrivée par miracle chez nous.
Une carte où elle nous dit que c’est dur, qu’elle pense à nous et qu’elle attends de pouvoir commencer des activités pour se changer les idées.

D’un côté, j’ai le cœur en miettes de recevoir ce genre de courrier de sa part parce qu’on devrait avoir une relation « normale » et de l’autre, même si je lui en veux énormément, je suis fière d’elle. Fière qu’elle essaie.

Elle ne se sortira peut-être jamais de cette addiction mais elle essaie.C’est la deuxième fois qu’elle rentre en cure, peut-être que cette fois-ci sera la bonne ?

Je l’espère en tous cas.

Publicités

7 réflexions sur “Fierté et tristesse mélangées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s