L’apocalypse

T’as eu peur hein ? Avoue ! Quel titre racoleur !

Comment je vous ai lâchés mes biquous !

J’en suis vraiment désolée mais tu vois, depuis le début de l’année, je suis en mode cogitage – changement de cap – questcequejefousdemavieputaindebordeldemerde et du coup, je me suis dit que ce ne serait pas forcément fun pour tout le monde de lire ce genre de trucs.

J’espère que chez vous ça va et que vous avez toutes le moral.

Ici, on se rapproche du cap fatidique des 2 ans et donc, devine comme je m’éclate comme une malade ? Hein ? Hein ? Les Terrible Twos sont là et bien confortablement installés.

Il me reste donc deux options : soit je deviens alcoolique mais bon ça, bof, ça fait grossir toussa toussa…soit, bin, je me taille les veines avec une enveloppe.

Et puis en fait, je me suis dit que non, qu’il fallait que je sois patiente, bienveillante même si parfois, j’ai juste envie de me jeter par une fenêtre qui ne s’ouvrirait pas.

Tu l’auras donc compris, beaucoup de larmes et de coups de gueule ces derniers temps et comme cette impression que je n’y arriverai jamais sans péter les plombs et gueuler comme une truie hystérique (si t’as jamais entendu une truie gueuler, file sur Youtube pendant ta pause déj, tu ne seras pas déçue).

C’est là la complexité d’être Maman : on aime mais parfois on déteste, on voudrait être parfaite et toujours souriante et parfois, les mots dépassent notre pensée et on tire la gueule du matin jusqu’au soir parce bin, merde quoi, pas envie.

Mais sinon, ça va hein ? N’appelez pas tout de suite les services sociaux !

Qui d’autre est dans la période des Terrible Twos ? Racontez-moi et promis, je paie l’apéro !

Bises mes biquous, je vais me faire plus présente.

Publicité