Une évidence

Il est évident que mon article de ce midi était programmé et que je n’aurais pas eu le cœur à parler de mon nombril et comme je suis une collègue trop géniale qui va manquer là où elle bosse.

Il est évident que sinon, je t’aurais dit que j’ai les boules, j’ai la rage, j’en ai marre de vivre dans la peur et j’en ai marre de me demander quel monde je vais laisser à ma fille.

Je l’avais dit pour Paris et je le redis pour Bruxelles, ne vous laissez pas gagner par la haine, par la méfiance de l’autre. Je sais que ça n’est pas évident mais même si je ressens toutes ces émotions, je refuse de me laisser guider par elles.

La vie et l’amour sont les plus forts.

Tous unis avec Bruxelles.

22-MARS-550

Publicité

Séquence émotion !

Je sais, je suis relou à parler sans cesse de mon nouveau job mais je t’assure que je ne m’en suis toujours pas remise…

Du coup, je n’avais pas annoncé ma démission à tous mes collègues parce que je me voyais mal faire le tour des bureaux genre « Heeeeey bitches, Maman Noob se casse ! » donc certains n’étaient pas au courant.

Jeudi dernier est donc arrivée ma remplaçante et donc mon boss l’a présentée à tout le monde. S’en suit du coup une dite-collègue pas au courant qui me demande de la rejoindre à la kitchenette ( c’est THE place to be la kitchenette ! ) et là, elle me sort une palanquée de compliments qui m’ont fait chialer ma race.

La collègue en question est la directrice du département finances / compta et qui est proche de la retraite (autant dire qu’elle a de la bouteille !) et de l’entendre me complimenter comme ça, j’étais juste submergée par l’émotion et j’ai chialé.

C’est parfois les gens dont tu t’y attends le moins qui te touchent le plus.

Je suis gonflée à bloc et je renais avec de la confiance en moi, quel pied !

giphy

C’est bouclé !

Ca y est, c’est bouclé, ce weekend, on fête l’anniversaire de Babachon d’amour. (En vrai, c’est lundi prochain mais bon, on fera avec un peu d’avance !)

Finalement, je me suis lancée sur le thème fermier avec des cochons, des moutons, des vaches puisque c’est sa grande passion (ainsi que de beugler comme les animaux et me faire saigner les oreilles). J’espère que ça va lui plaire et qu’elle sera contente de sa surprise !

Du coup, j’ai fait mes achats sur le site AnniKids que ma BFF m’a fait fait découvrir (merci mon Linoo !) et juste un conseil, fixe toi un budget parce qu’après, tu te retrouves comme moi avec whatmille euros d’achats que t’as pas compris ce qu’il t’arrive. Cela dit, pas grave, j’ai l’habitude de recevoir des SMS de ma banque pour me dire que je suis encore à découvert.

Bref, c’est un site très sympa avec plein d’idées de décoration et pour des tarifs qui sont, selon moi, assez abordables. Et puis après, rien n’oblige à acheter mais ça donne déjà de très bonnes idées de thèmes !

Je suis excitée, je suis triste, c’est très étrange ce que je ressens…Je suis excitée de voir sa petite bouille souffler ses bougies et de l’autre, bin, j’ai envie de chialer ma race parce que le temps passe trop vite et j’ai toujours cette impression de louper plein de choses de sa vie étant donné qu’elle va à la crèche 10h par jour.

Bref, je vous raconterai tout ça mais ça s’annonce être une belle fête en l’honneur du plus beau cadeau que la Vie a bien voulu me faire.

Bisous mes biquous !

min_image.php

Un plaisir que je redécouvre

Alors tu vois, on a un petit côté cas soc’ avec Papa Noob et en fait, depuis bientôt 4 ans que nous sommes dans notre maison construite avec nos petites mimines et bin, on ne s’était jamais acheté de tables de chevet pour mettre dans notre chambre.
Ne me demande pas pourquoi, aujourd’hui encore, ça me dépasse.

Du coup, on était en mode gitans-jebalancetoutparterre : verres d’eau, essuie-tout, chocolat, papier de bouffe, capotes etc. Tu vois le tableau !

Depuis cette merveilleuse acquisition, j’ai nommé la table de chevet, et bin je revis. Et si avant, j’entretenais une belle histoire d’amour avec mon lit, aujourd’hui, c’est fusionnel, c’est l’amour fou !

Avec tout ça, renaît un plaisir que j’avais complétement délaissé : la lecture ! Je lis, je relis et c’est génial ! Non mais je sais que ça va faire mamie et tout et tout mais le pied quoi ! Mon kiff du moment : aller me coucher, allumer ma jolie lampe de chevet et lire !

Bon ok, je tiens 10 mins avant de sombrer et je pense que je vais mettre 10 ans à finir tout livre entamé mais quand même quoi ! JE LIS !

Rien que pour ça mes biquous, je vous le dis, vive la vie !

Et toi, c’est quoi ton livre de chevet ?

Capture

Ma fabuleuse lampe de chevet avec le lapin hipster et ma poupée…enfin, celle de Babachon…Ahem…

Ma thérapie

Bon, alors hier, je t’ai fait part du côté pas très fun de mon début d’année mais bon, il y a aussi eu du très sympa.

Tu vois, en mère indigne que je suis, je suis allée passer 2 jours à Disneyland, avec mon mari et sans Babachon.
Ouais, je sais, c’est dégueulasse.

Cela dit, bon, Papa et Maman Noob fêtaient leurs 10 ans de rencontre avec un peu de retard alors on est un peu excusés non ? Disons qu’à même pas 2 ans, même si elle connait « Mimi », on s’est dit qu’elle n’apprécierait pas forcément encore pleinement le parc.

Bon, j’avoue, on s’est dit que NOUS, on apprécierait pas pleinement si elle était chafouin / relou.

Nous sommes donc partis en pleine semaine, comme des gorets, nous faire du bien chez Mickey !

Pour moi, c’est la meilleure thérapie. Quand j’ai le cœur gros, pas le moral, je me fais un petit trip à Disneyland et ça va de suite mieux. Du coup, pour nos 10 ans, mon chéri avait prévu mon petit shoot de bonheur pour tenir une partie de l’année.

On a passé un séjour génial et on s’est fait plaisir. (J’te raconte pas la tronche de notre compte bancaire quand nous sommes rentrés mais bon).

Il n’y avait pas un chat, on a enchaîné les attractions comme des gorets et surtout, surtout, moi, grosse trouillarde que je suis, je suis montée dans l’Indiana Jones ! Oui Madame ! (Ah ouais, j’ai pas précisé mais j’adore Disneyland mais j’ai peur des manèges…Ouais, je sais, c’est très con.)

J’ai hurlé tout ce que je pouvais, j’ai même insulté mon mari je crois mais en arrivant, une crise de fou rire, c’était juste trop bon ! C’est quand même trop bon de se dépasser, de se surpasser et de se sentir en vie !

On a vraiment passé un super séjour, j’ai vu beaucoup de personnages et on a flâné partout comme deux ados avec nos oreilles de Mickey/Minnie sur la tête.

Le retour à la réalité a été un peu dur mais je me console en me disant que j’y retournerai bientôt et sans doute accompagnée de la plus belle des princesses à mes yeux : mon Babachon d’amour.

IMG_20160106_173808

On va se mettre du baume au cœur !

Alors, alors, je pense l’avoir déjà mentionné mais avec Papa Noob et Babachon on vit en Alsace, région des marchés de Noël !

En général, en bonne pro-ricaine que je suis, j’attends le weekend après Thanksgiving et l’ouverture du marché de Noël pour faire notre sapin.

Cette année, le marché de Noël proche de chez nous ouvre tôt, c’est-à-dire le 20 novembre. Du coup, aujourd’hui, on va faire notre sapin de Noël pour se mettre dans l’ambiance !

Tu vois, on va se mettre du baume au cœur, on va se régaler de voir Babachon s’émerveiller devant le sapin, les lumières, les sujets de Noël, la déco et on va vivre , tout simplement !

Mettons-nous du baume au coeur les biquous, ça coûte rien et ça fait du bien ! 🙂

giphy-facebook_s

Que c’est dur…

J’ai envie de vous parler de plein de choses, j’ai le temps de bloguer tant que je suis encore en arrêt et pourtant, j’ai l’impression que tout ce que je vais dire va sembler complètement futile en comparaison des événements de ce weekend.

Je suis la première à dire qu’il faut continuer à vivre, qu’il faut avancer : pour nos enfants, pour la vie, pour que justement,  tous ces gens n’aient pas perdu la vie pour rien mais j’ai l’impression que tout semble dérisoire.

Je voulais vous parler de Noël, des progrès de Babachon et d’autres choses mais j’ai l’impression que tout est futile et que vous n’aurez pas le cœur à lire ce genre d’article.

Je dois remettre la machine en route et me dire que oui, peut-être que ça ferait du bien de lire des futilités mais qu’est-ce que c’est dur.

Je ne sais pas vous mais j’ai l’impression de regarder ma fille et mon mari avec encore plus d’amour, comme si à chaque fois qu’ils me quittent c’est la dernière fois que je les vois.

Je vis dans la région des marchés de Noël (indice supplémentaire : vive la choucroute !! ) et je ne vais pas mentir : j’ai le trouillomètre à 0 à l’idée d’aller me balader sur les marchés comme chaque année, surtout maintenant qu’on y va avec Babachon. Si j’y réfléchis trop, j’ai le cœur qui s’emballe mais voilà,  j’angoisse à l’idée d’un fou qui se ferait sauter dans la foule.

Que c’est dur…Que c’est dur d’aller de l’avant et de rester vigilant sans pourtant avoir peur.

Promis les biquous, je vais remettre la machine en route. Je termine par cette citation que j’aime beaucoup et que je relis quand j’ai un coup de cafard.

Des bisous !

306029_328666757192936_114769411916006_940344_210900809_n

L’après

Comme tout le monde, je suis sous le choc des événements de vendredi. Je me pose les mêmes questions que tout le monde et j’ai une boule dans la gorge.

Et puis, il y a l’après : un weekend passé en famille avec les papis de ma fille qui feraient le tour de la Terre juste pour être avec elle, les éclats de rire de Rose qui font trembler la maison, son émerveillement devant ses dessins, devant ses chaussons, ses chaussures, devant ses deux chiens qu’elle poursuit en courant, son chat qui ronronne, son dessin animé préféré et les câlins qu’elle distribue sans retenue.

Un dimanche après-midi où nous étions invités à l’anniversaire d’une petite fille de deux ans : le gâteau, les bougies, les cadeaux, les enfants qui rient, qui courent, qui se chamaillent pendant que les grands ont des conversations de grands, l’insouciance, la vie quoi.

Je ne sais pas où on va, je ne sais pas de quoi demain sera fait mais je veux continuer à apprécier ces petits bonheurs simples parce que la vie doit gagner : on le doit à nos enfants.

Je vous embrasse et n’hésitez pas à vous manifester, discuter de tout ça fait du bien.

Malgré tout…

Malgré tout, malgré l’horreur, malgré la douleur, la haine, les pleurs, j’ai envie de dire : vive la vie, vive l’amour, vive l’amitié, les repas en familles, entre amis et vive les éclats de rire.

Ces lâches qui ont perpétré les actes d’hier n’avaient certainement aucune de ces choses dans leurs vies.

Un dieu, peu importe comment on l’appelle : Bouddha, Allah, Dieu, n’a jamais demandé à quiconque de perpétré de tels actes. Ces gens ne sont pas des croyants, ce sont des fous, tout simplement. Ne vous laissez pas emporter par la haine, l’Amour fait des choses bien plus belles.

Je peux vous le dire, si Dieu existe, il est certainement en train de pleurer avec nous devant la folie des hommes.

En attendant, profitez de vos proches, dites leur que vous les aimez et profitez de cette chance que nous avons de vivre libres.

Des bisous !

12241580_10207943521526443_8445709117105644089_n